Vacaaaaaaances…

Il y a 6 semaines, quand je racontais que partions à Sumatra pour les vacances, personne ne savait où c’était, mais depuis que nous sommes rentrés, tout le monde sait, merci le haze.

Et comme je ne voudrai pas que Sumatra soit seulement associée à l’huile de palme, voici quelques révélations sur cette incroyable île.

Avant de grimper dans le ferry, nous avons attendu 2 heures avec 2100 autres personnes dans un hangar non climé, 27 heures de ferry ça se mérite.

Pour tromper l’ennui, Baz m’a proposé un concours de dessin, bonne joueuse j’ai accepté & j’ai perdu évidemment, j’ai voté pour lui et lui aussi.

Jack, de son côté a posé pour faire plaisir à des dizaines de fans, il était le plus grand & le plus blanc de tout le hangar, la classe totale. Puis enfin nous avons pu grimper sur le Kelud, le soulagement.

Nos 4 prochains repas étaient compris, nous avons donc pris 4 fois de suite, un bol de riz et un verre d’eau chaude, nous avions pris l’option cabine pour 6 et par chance, dixit Basile, nous étions en face des toilettes. S’en sont suivis des heures de jeux diverses et variés et enfin une arrivée dans une cohue telle, que vous passez 45 minutes à compter 1, 2, 3, 4 en boucle jusqu’au démarrage à 15 d’un minibus pour 8.

Et puis ce fût Medan, son hôtel confortable, ses cireurs de chaussures dans les food courts, ses petits garages portatifs pour régler votre mob en 1 minute, une ville lego à construire, un palais qui ne valait pas vraiment le détour, une mosquée, un brouhaha permanent rythmé par les muezzins.

Lac Toba, nous voilà, pèche, baignade, kayak, ballades, beaucoup de calme, l’électricité qui coupe sans vous prévenir, des de Rujiter au petit dej, délicieux restes du passage néerlandais, des lapins à nourrir, de la fraîcheur, des cascades à sec, nous sommes sous le charme.

Baz la baleine.

Féfé, ami de la nature, digne filleul de sa marraine.

Oscar, jugé coupable par la cours de justice.

Marty, 5 siestes avec Maman, que demander de plus.

Et comme nous étions là pour découvrir du pays, nous sommes allés à Berastagui, ascension d’un volcan, baignade dans ses sources chaudes, marchés aux incroyables fruits et légumes, on y a vu une vache se faire dépecer, on a choisi un poulet vivant qu’on a tué devant nous et cuisiné pour notre diner, une absence totale d’hygiène et bien sûr 3 nuits à 6 dans une chambre de 8 m².

À chacun sa marraine !

Oscar, un petit sourire ? C’est bon là Maman ? Nickel, merci chéri.

Mais Madame, ce sont des triplés ?

Oh, un radis.

Poulet frais à volonté.

Je marche dans 10 cm de boue, on vend tu tabac frais, on tue veaux, vaches & cochons, je ne connais que la moitié des fruits et légumes, c’est de la folie, il va falloir revenir.

Ascension du volcan, wahou, c’est très bruyant, Oscar trouve que ça sent le soufre, Baz l’œuf pourri, Féfé & Jack descende dans le cratère, moi ce n’est pas que j’ai peur mais pour la santé de Marty, je préfère redescendre et me glisser dans les sources chaudes !

Hop un petit temple, le classique des voyages en Asie.

Et il est temps de retourner à Medan, nous n’avons plus de linge propre, la piscine nous attend, la ville lego est terminée, Jack doit travailler une matinée et coute que coute nous visiterons la maison de Tiong Ha Fee.

Baz, bombe N.3870, la piscine est à nous depuis la N.10, on va peut-être visiter un peu la ville, non ? Non, attends on a un super jeu avec Féfé.

Alors Maman, est-ce que j’éclamousse plus ou moins que Baz ? Ex-æquo, allez on file voir la maison de Tiong Ha Fé.

Wahou dire qu’on a planté tous les arbres il y a 10 jours…

Bon les garçons, avec Papa on prend l’apéro dans le bar d’à côté. On ne bouge pas Maman. Et ils n’ont pas bougé. J’♥ les legos.

Chuut, papa travaille.

Pour nous ce sera donc le zoo, un concentré d’Indonésie, dans le taxi, une boussole, le chauffeur ne sait pas où est le zoo, il appellera donc toute sa famille à tour de rôle pour se faire guider, nous mettrons 1h15 à l’aller et 35 minutes au retour.

Oh un cheval en liberté, Oh, un éléphant en liberté, bon on reste tous ensemble sur le chemin pavé.

Toboggan à 3 pieds et sans barreaux, ha Medan.

Maman je t’en supplie le pont de singe c’est 15000 roupie seulement. Même gratuit c’est non Baz. C’est pas juste. Haaa Medan.

Et le pédalo, je parie que tu vas dire non. Évidemment que c’est non. Haaaaa Medan.

Enfin un jeu qui contente tout le monde & gratuit en plus.

On a fini par voir la maison de Tiong Ha Fé qui est magnifique, notre appareil n’avait plus de batterie.

J’ai adoré Sumatra, si vous aimez le confort & l’hygiène, réfléchissez avant d’y aller.

J’ai eu peur pour les garçons au zoo, sur le volcan, quand le cheval d’Oscar s’est mis au galop en pleine rue à Berastagui, quand nous sommes arrivés au port de Medan, quand je me suis rendue compte que tout le monde fumait partout à bord du Kelud et que je n’avais pas pris de ventoline pour Baz, quand il a fallu trouvé un minibus à 22h en descendant du kelud, quand on a croisé un bus qui fumait avec tous ses passagers qui sortaient en courant ; mais j’ai adoré le charme d’un pays sans touristes, la gentillesse des habitants – au lac Toba, le proprio a même acheté un chiot pour faire plaisir à Féfé – et bien sûr randonner au frais en pleine nature …

12 comments

    1. Heureusement que j’ai insisté pour l’hôtel confortable à Medan sinon je suis sûre que la douane singapourienne nous aurait placé en quarantaine.
      By the way, welcome back ma p’tite dame !

    1. Impossible de faire une petite fiche bien comme il faut pour les parents de petits globe trotteurs mais c’était là tout le charme des vacances !
      Ton blog est toujours aussi canon, je suis fan…

  1. Un vrai régal ce récit de vacances !… et ce n’est qu’un résumé, n’est-ce-pas ?….je vous embrasse tous affectueusement,
    Cécile Pope

  2. Mortel vos vacances !!
    Et les vacances à St Cast avec Baz et Féfé aussi, les cousins ont bien joué …. vivent les barrages !!

  3. ça faisait longtemps que je n’étais pas passée, et vous me manquiez tous 🙂 cool de voyager avec vous. Evidemment si je te parle Bretagne et Montagne tu pleures pour moi….

Leave a comment

Your email address will not be published.