A la conquète du far ouest…

3 semaines de vacances pour les petits Suisses et autant pour récupérer !

Au programme, Paris, St Cast, Roscoff, Brest, Roscoff, Paris et la boucle est bouclée, les enfants sont tout bronzés, prêts pour la dernière ligne droite de l’année, la plus facile, celle où l’on alterne randonnées et badis.

Et aujourd’hui au lieu de vous raconter les bons mots des enfants ou mes découvertes culinaires, je vous propose d’évoquer ceux de Mamie et de vous livrer la recette du far, celui qu’elle préparait pour accueillir tous ceux de passage à St Cast.

Pour moi Mamie c’est en vrac : les petits chameaux ; la petite bique ; royal, royal, royal ; liberté, liberté chérie ; gigot – flageolet ; crèpes ; far ; drouot ; le marché le lundi matin avec une pièce de 5 francs au creux de la poche ; la pèche aux homards ; allez dehors, il y a du soleil ; tant que tu es debout qui va de paire avec ne pars pas les mains vides ; les marionnettes ; la crème solaire & le rouge à lèvre…

Haaa Mamie, tu nous a laissé plein de bons souvenirs et quand on parle de toi, on finit toujours par rigoler.

Dernier vœux de ma part, si avec Papy, vous pouviez me donner un petit coup de pouce quand je passe devant vous au tour de St Cast ce serait parfait ! Mersi papi, mersi mami…

Et maintenant les choses sérieuses

200 g de farine

200g de sucre

5 oeufs

1 litre de lait de la ferme chaud

des pruneaux

et dans mon petit cahier il est écrit, tout mélanger, mettre au four & surveiller…

5 comments

  1. Papi et Mamie te donneront à coup sûr un petit coup de pouce à l’arrivée ! Ils ont dû bien sourire en te “lisant”.
    Gros gros bisous à toute la famille Lerigoleur-Riquet.

  2. ah le far, la recette inratable que je ressors à chaque fois que nous apportons un dessert quelque part !

  3. Merci ma jolie c’est un très joli portrait.
    Pas de problème quand tu passeras devant le cimetière tu “entendras” mamy te dire : “allez Emmanuelle” (haut perché au niveau du ton et en applaudissant). Quant à Papy ce sera plutôt “vas-y ma Julie mais fais attention à ton genou et regarde la mer en arrivant sur la digue”

Leave a comment

Your email address will not be published.